accueil | numéros | œuvres de Gérald Hervé | éditions La Ligne d'ombre |

 

 

la Ligne d’ombre, numéro 3, mars 2010

 Nouvelles de la SaGH

 

 
 

Les activités de la SaGH se concentrent actuellement sur les publications, revue et livres.

Côté revue en ligne, le précédent numéro de la revue remonte déjà à mai 2007. La périodicité, annuelle, prévue à l'origine n'est soutenable que si des contributions diverses sont soumises à la rédaction. En effet, la Ligne d'ombre ne saurait se limiter à l'édition de textes de Gérald Hervé, elle doit demeurer un lieu d'échanges et de nouveautés. Et ne pouvant faire le plein avec une régularité digne des revues consacrées à des auteurs renommés ou sur lesquels abondent les programmes de recherche, elle préfère attendre, comme cela s'est produit notamment avec le Portrait d'un ami du philosophe Marc Alpozzo.

Le prochain numéro devrait ainsi s'axer autour du chef-d'œuvre romanesque de Gérald Hervé, les Hérésies imaginaires.

Quant aux éditions La Ligne d'ombre, elles se diversifient peu à peu, notamment grâce à une collaboration, dans les complicités voltairiennes, avec le directeur de l'Institut et musée Voltaire (Genève), François Jacob (voir "Gérald Hervé devant Voltaire" dans la Gazette des Délices, nº 4, octobre 2004). L'heure est au numérique, mais cela n'exclut pas, loin s'en faut, la survie du livre papier. Et si la revue est publiée en ligne, les livres, eux, garderont leur forme en trois dimensions et sur support papier, bref pas de livre électronique en vue. Bien au contraire : l'un des objectifs de La Ligne d'ombre est de rééditer les œuvres romanesques et philosophiques de Gérald Hervé. Le projet en cours commencera par la publication du premier des huit volumes prévus, le roman paru chez Julliard en 1973 le Soldat nu (voir le site de La Ligne d'ombre. Éditions de la SaGH).

Nous tenons à rendre ici un hommage appuyé à celui sans qui l'"aventure" éditoriale, quoique modeste, n'eût jamais pu être engagée : Michel Bourdain, fondateur et directeur, pendant près de trente ans, des éditions Talus d'approche, alors installées à Soignies, près de Mons, en Belgique. C'est lui qui a entrepris, en 2003-2004, de publier les inédits de Gérald Hervé, en six volumes. Durant nos années de collaboration, pour ces travaux et d'autres, il nous a permis de découvrir comment se fait l'édition d'un livre, d'apprendre les règles du métier et de l'aimer comme un art.

La dernière apparition publique de Talus d'approche a eu lieu en mars 2008 au salon off du livre de Bruxelles, où cette maison d'édition s'était associée à La Ligne d'ombre pour présenter ses ouvrages. Malheureusement, depuis, Michel Bourdain a dû cesser ses activités éditoriales, qui forment un chapitre de l'histoire de l'édition francophone. En guise d'introduction, nous espérons pouvoir bientôt reproduire ici l'entrevue, parue en juin 2005 dans une revue belge, Transcom Info : "Solitude de l'éditeur de fond".